Moteur de Recherche dans l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

mercredi 29 octobre 2008

Bionest Partners : Stratégies pour l'Innovation Pharmaceutique

Septembre 2008 - A lire, Bionest Partners met en ligne un PDF [de 17 pages] intitulé : Stratégies pour l'innovation pharmaceutique - Extraits :
"
L'industrie pharmaceutique est aujourd'hui en pleine mutation. Elle traverse une "crise de l'innovation" caractérisée par la diminution drastique de la productivité de sa R&D et de la mise sur le marché de nouvelles molécules.
La diminution de la capacité d'innovation des big pharma menace leur performance économique à court et long termes, la crise ayant été aggravée par une évolution défavorable de facteurs externes (pression des payeurs, des autorités réglementaires et des génériques…). Cette situation a conduit l'industrie pharmaceutique à adapter sa stratégie et son organisation pour préserver ses revenus et sa capacité à générer et financer l'innovation, pilier de son business model en pleine mutation.
Même si l'industrie pharmaceutique traverse aujourd'hui une période tumultueuse, bousculant la dynamique de croissance et les rapports de force, notre vision tend à tempérer la morosité ambiante.
La science et la technologie continuent d'ouvrir des pistes extraordinaires pour l'innovation pharmaceutique.
En fait, quel est l'impact réel de cette crise sur la capacité d'innovation des laboratoires pharmaceutiques ?
Après un bref aperçu des principaux facteurs à l'origine des difficultés actuelles, nous allons voir quelles stratégies ont été déployées par les big pharma pour consolider leurs pipelines et s'adapter au nouvel environnement.
Et si la crise avait finalement eu des conséquences positives sur l'industrie du médicament et son potentiel de R&D en permettant une meilleure répartition des risques liés au financement de l'innovation entre les différents acteurs ?...

Plan

I- Les origines de la crise

A- Facteurs internes


1-PERTE DES BREVETS, ASSÈCHEMENT DES PIPELINES ET DIMINUTION DE LA PRODUCTIVITÉ R&D


Cliquer sur le tableau ci-dessus pour l'agrandir


Cliquer ci-dessus sur le tableau pour l'agrandir


2-LES BIG PHARMA ONT RATÉ LA RÉVOLUTION DES BIOTECHS

3-LES MÉGA-FUSIONS ONT EU UN EFFET RELATIVEMENT LIMITÉ EN TERMES DE SYNERGIES ET D'ÉCONOMIE D'ÉCHELLE, CONDUISANT PROBABLEMENT À UNE PERTE DE L'AGILITÉ NÉCESSAIRE À L'INNOVATION


B Facteurs externes


1-UNE PRESSION IMPORTANTE SUR LES PRIX DE LA PART DES PAYEURS


2-L'AVERSION CROISSANTE AU RISQUE DES AGENCES RÉGLEMENTAIRES


3-UN BUSINESS MODEL INADAPTÉ AUX NOUVEAU PAYSAGE ÉCONOMIQUE ET RÉGLEMENTAIRE


II- Les stratégies des Big Pharma face à la crise

A- Court-terme


1-PREMIÈRE VAGUE D'ACQUISITIONS DE SOCIÉTÉS BIOTECH ET DE PRODUITS LATE STAGE


2-MONTÉE EN PUISSANCE DE LA MÉDECINE DE SPÉCIALITÉ


3-NOUVELLES STRATÉGIES DES ESSAIS CLINIQUES


4-DIVERSIFICATION DES ACTIVITÉS


B- Moyen et long terme


1-MONTÉE EN PUISSANCE ET STRUCTURATION DES DEALS EARLY STAGE


2-CHANGEMENT D'ORIENTATION STRATÉGIQUE DES DEALS


3-INNOVATION DANS LA STRUCTURE DES DEALS


4-RÉDUCTION DES RISQUES À TRAVERS LES PARTENARIATS ENTRE BIG PHARMA


III- Un nouveau modèle de R&D externalisé


1-PASSAGE D'UN MODÈLE R&D VERTICAL INTÉGRÉ VERS UN MODÈLE TRANSVERSAL ET EXTERNALISÉ


2-INTÉGRATION ET DÉVELOPPEMENT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES


...In fine, les laboratoires pharmaceutiques ont déployé très rapidement de nouvelles
stratégies pour restaurer leurs pipelines et répondre aux nouvelles exigences des
marchés et des payeurs. La généralisation et la structuration des deals early stage
biotechs-pharma représente une évolution majeure à l'origine d'un nouveau modèle
de R&D externalisé, basé sur les partenariats. Ce modèle, à travers une
redistribution des risques liés au financement de la R&D entre les différents
partenaires, a le pouvoir de restaurer la pleine capacité d'innovation de l'industrie
pharmaceutique. L'intégration des nouvelles technologies dans le fonctionnement de
la R&D actuelle, doublée d'une organisation adaptée, devrait achever la mutation du
process de découverte de nouveaux médicaments."

mercredi 22 octobre 2008

BIO-Europe 2008 : participation en force des sociétés pharmaceutiques de premier rang mondial...

September 30, 2008 - participation en force des sociétés pharmaceutiques de premier rang mondial, à la recherche de partenariats et à la découverte de nouvelles stratégies pour renforcer la valeur des transactions - À mesure que les transactions de partenariat sont négociées à un rythme dépassant tous les records et que la tendance de l'industrie est toujours marquée par la conclusion de nombreux contrats, la question cruciale que les grandes entreprises pharmaceutiques doivent résoudre n'est pas de savoir si elles doivent se rallier à cette pratique de passation de contrats à un stade précoce, mais plutôt comment elles peuvent le mieux en tirer parti. Alors que les 20 plus grandes sociétés pharmaceutiques se préparent à la manifestation BIO-Europe 2008 à Mannheim/Heidelberg qui se tiendra en Allemagne du 17 au 19 novembre, elles débattront, entre autres questions, de ces enjeux d'importance cruciale pour l'industrie à l'occasion d'une série de discussions d'experts et ateliers englobant tous ses aspects.
Cette année, BIO-Europe 2008 confiera la très attendue session plénière d'ouverture à plusieurs des esprits les plus perspicaces de l'industrie biotechnologique lors une session intitulée « Repenser la R-D : Les grandes entreprises pharmaceutiques peuvent-elles s'employer à résoudre les écarts de productivité au moyen de collaborations engagées à un stade précoce ? »...
... Autres moments marquants de la conférence :
- Financement des entreprises / Expansion des entreprises Deux faces d'une même pièce ou deux monnaies différentes ?...
- Démontrer la valeur des nouveaux médicaments...
- Ce que les acquéreurs veulent : comprendre ce que les grandes entreprises pharmaceutiques attendent des dossiers de concession dune licence dexploitation dune technologie à des tiers (« out-licensing »)... lire communiqué de Presse BIO-Europe -

mercredi 15 octobre 2008

France Biotech : 7ème édition de son Panorama international de l’industrie des biotechnologies 2007 / 2008

Paris, le 7 octobre 2008 - France Biotech, l’association des entrepreneurs des sciences de la vie présente les résultats de son enquête annuelle sur l’industrie des biotechnologies, « Le Panorama France Biotech 2007/2008», à l’occasion du congrès EuroBiO 2008 à Paris. Ce rapport se compose de deux parties : une partie qui dévoile les chiffres clefs et grandes tendances de l’industrie au plan international, ainsi qu’une enquête réalisée par France Biotech auprès des entreprises du secteur pour la partie française avec détails sur le financement (capital risque, IPO, offres secondaires, alliances etc..) ; enjeux ; tendances et initiative ; domaines d’applications ; tableaux divers au plan français et international)... lire le PDF du Communiqué de Presse France Biotech -

mercredi 8 octobre 2008

Top 50 Mondial des Laboratoires Pharmaceutiques en 2008, d'après les chiffres d'affaires 2007

Voici le Top 50 Global de l'Industrie Pharmaceutique, selon le classement «Pharm Exec 50» de 2008 (Classt/Nom du Labo/Headquarters, siège social/C.A. base 2007, en $B Billions/Milliards de Dollars) :

1. Pfizer USA 44.4
2. GlaxoSmithKline [GSK] UK 38.2
3. Sanofi-Aventis France 36.9
4. Novartis Suisse 32.2
5. AstraZeneca UK 28.7
6. Johnson & Johnson [J & J/JNJ]
USA 24.9
7. Merck [Merck & Co.]
USA 24.2
8. Roche
Suisse 20.3
9. Wyeth
USA 18.6
10. Eli Lilly
USA 17.6
11. Bristol-Myers Squibb [BMS]
USA 15.6
12. Bayer Allemagne 15.0
13. Abbott
USA 14.6
14. Amgen
USA 14.3
15. Boehringer-Ingelheim
Allemagne 12.6
16. Schering-Plough
USA 10.2
17. Takeda Japon 9.73
18. Genentech
USA 9.44
19. Teva Israël 9.41
20. Novo Nordisk Danemark 8.19
21. Astellas
Japon 7.82
22. Daiichi Sankyo
Japon 7.12
23. Merck KgaA
Allemagne 6.11
24. Eisai
Japon 5.55
25. Otsuka
Japon 5.27
26. Servier
France 5.11
27. UCB Belgique 4.66
28. Baxter
USA 4.65
29. Nycomed
Suisse 4.35
30. Solvay
Belgique 3.78
31. Gilead Sciences
USA 3.73
32. Genzyme
USA 3.22
33. Forest
USA 3.18
34. Menarini Italie 3.14
35. Allergan
USA 3.11
36. Mitsubishi Tanabe
Japon 2.99
37. Chugai
Japon 2.98
38. P&G
USA 2.91 [Procter & Gamble Pharmaceuticals]
39. Ratiopharm
Allemagne 2.49
40. CSL Australie 2.43
41. Barr Pharmaceuticals
USA 2.33
42. Alcon
Suisse 2.31
43. Mundipharma
UK 2.18
44. Shire
UK 2.17
45. Biogen Idec
USA 2.14
46. Stada
Allemagne 2.13
47. King Pharmaceuticals
USA 2.04
48. Lundbeck
Danemark 2.03
49. Actavis Islande 1.79
50. Watson
USA 1.78

source : PharmExec (Top Cinquante) -

mercredi 1 octobre 2008

EuroBiO 2008 : 7, 8 et 9 octobre au Palais des Congrès, Porte Maillot à Paris

EuroBiO 2008, évènement phare et incontournable des sciences du vivant placé sous le prestigieux label « Présidence française de lUnion européenne», se tiendra les 7, 8 et 9 octobre au Palais des Congrès, Porte Maillot à Paris. Durant ces trois jours dexception, la communauté internationale des sciences et de lindustrie du vivant sera rassemblée autour des quatre piliers fédérateurs qui ont fait le succès de BIO aux Etats-Unis : les Conférences, la Convention daffaires, lExposition et le Forum emploi. [PDF] Programme complet EuroBio 2008 (9.1 Mb) -

mercredi 24 septembre 2008

Benchmark biotechnologies médicales France - Europe - Etats-Unis

Voici un tableau publié sur le site du Leem dans un dossier intitulé :" Perspectives dans le domaine des biotechnologies en France - Comparaison de la situation des biotechnologies en France avec les pays leaders dans ce domaine", et dont la source est "Beyond Borders 2007 biotechnology report" une analyse du secteur des biotechnologies faite par Ernst & Young à partir des chiffres 2006.



mercredi 17 septembre 2008

sanofi-aventis : Inauguration de son Laboratoire Central Anti-Contrefaçon à Tours

Paris, France - Le 4 Septembre 2008 – Le Laboratoire Central Anti-Contrefaçon (LCAC) de sanofi-aventis a été inauguré officiellement aujourd’hui sur le site pharmaceutique de Tours (Indre-et-Loire), par Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme et des Services, auprès de la Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et Jean-François Dehecq, Président de sanofi-aventis.
Le Laboratoire Central Anti-Contrefaçon (LCAC) est partie intégrante du programme de lutte contre la contrefaçon mis en place par le Groupe sanofi-aventis.
Doté d’une équipe dédiée d’experts et de technologies de pointe, le LCAC a une triple mission :
- Procéder directement aux examens techniques des emballages et notices ainsi qu’aux analyses chimiques les plus poussées des échantillons suspects des produits les plus fréquemment contrefaits
- Concevoir des méthodes d’analyse et les diffuser au plan mondial pour permettre à chaque site industriel, dans n’importe quelle partie du monde, d’examiner et d’analyser avec les mêmes critères tous les produits suspects correspondant à ceux fabriqués par le groupe
- Centraliser les fiches « cartes d’identité » correspondants aux contrefaçons répertoriées, au sein d’une base de données centrale et unique, seule capable d’effectuer les rapprochements entre les diverses contrefaçons.
Le LCAC est ainsi devenu un outil indispensable, à la disposition des autorités de santé, de police, des douanes et, bien évidement, de l’autorité judiciaire en France, mais aussi dans n’importe que pays concerné... lire le PDF de sanofi-aventis -

mercredi 10 septembre 2008

médicaments par classes thérapeutiques en 2007, tableau Top Ten ventes mondiales des laboratoires

Tableau Top 10 des ventes mondiales de l'industrie pharmaceutique par classes thérapeutiques en 2007, les traitements anticancéreux prennent la première place (voir chiffres 2006) :

cliquer sur le tableau pour l'agrandir
source : [PDF] IMS Health -

jeudi 4 septembre 2008

Bilan économique annuel, 2007, début 2008, des Entreprises du Médicament en France publié par le LEEM

13 juin 2008 - Bilan économique annuel des Entreprises du Médicament en France - Ce document PDF contient :
- le communiqué de presse,
- le Bilan économique annuel des Entreprises du Médicament en France, présentation de Christian Lajoux, Président du Leem,
- une "Analyse de la consommation de médicaments en 2007/2008" par Bernard Lemoine - Vice-président Délégué du Leem,
- "Consommation de soins et Progrès de santé publique" : Synthèse de l’étude conduite pour le Leem par Claude LE PEN (Professeur à l’Université Paris-Dauphine) Sophie GUEANT (Interne en santé publique),
- une "Comparaison internationale des prixdes nouveaux médicaments" : Etude conduite pour le Leem par Pierre-Yves GEOFFARD, (Economiste, Directeur de recherche au CNRS, Professeur à l'Ecole d'Economie de Paris) Lluis SAURI (European University Institute, and Paris School of Economics),
- La compétitivité de l’industrie française du médicament, par Denis FERRAND, Directeur de la conjoncture, Coe-Rexecode.
source : Communiqué de Presse LEEM - PDF Bilan économique annuel des Entreprises du Médicament en France (22 pages) -

jeudi 28 août 2008

Classement des 15 premiers laboratoires pharmaceutiques mondiaux en 2007

Top 15 (quinze) de l'industrie pharmaceutique mondiale :
"...En 2007, selon les statistiques du marché pharmaceutique international établies par l’Institut d’analyses de marché IMS Health, Pfizer occupait la première place avec un chiffre d’affaires de 44.6 milliards de dollars US. Avec un chiffre d’affaires pharmaceutique mondial de 34.3 milliards de dollars US, Novartis se place comme l’année précédente au 3e rang. Avec un chiffre d’affaires de 27.7 milliards de dollars US, l’entreprise Roche est passée du 8e au 7e rang. Quant à l’entreprise Merck Serono, avec 5.1 milliards de dollars US, elle figurait en 25e position sur la liste d’IMS Health.
A elles quatre, Novartis, Roche, Merck Serono et Actelion – membres d’Interpharma – ont réalisé dans le monde un chiffre d’affaires de quelque 67 milliards de dollars US, ce qui correspond à une part de marché d’environ 10.1%. Cette part de marché illustre la compétitivité de l’industrie pharmaceutique suisse.
En 2007, les chiffres consolidés d’IMS Health englobaient environ 70% du marché total des médicaments vendus sur ordonnance (sans les hôpitaux) en termes de prix de fabrique. Ils peuvent de ce fait différer des données publiées par les sociétés. Le marché mondial est estimé à 669 milliards de dollars US..."


"cliquer sur l'image pour l'agrandir"

Chiffre d’affaires pharmaceutique mondial en 2007 :
(Rang, Société, Pays Ventes* (USD milliards), Part de marché)
1 - Pfizer , USA 44.6, 6.7%,
2 - GlaxoSmithKline, UK, 37.7 5.6%
3 - Novartis, CH, 34.3, 5.1%,
4 - Sanofi-Aventis, F, 33.6, 5.0%,
5 - AstraZeneca, UK, 30.0, 4.5%,
6 - Johnson & Johnson, USA, 29.0, 4.3%,
7 - Roche, CH, 27.7, 4.1%,
8 - Merck & Co, USA, 27.3, 4.1%,
9 - Abbott, USA, 19.2, 2.9%,
10 - Lilly, USA, 16.7, 2.5%,
11 - Amgen, USA, 16.4, 2.5%,
12 - Wyeth, USA, 15.9, 2.4%,
13 - Bayer, D, 14.1, 2.1%,
14 - Bristol-Myers Squibb, USA, 13.1, 2.0%,
15 - Boehringer Ingelheim, D, 12.6, 1.9%.

Source: IMS Health.
*Prix de fabrique, médicaments vendus sur ordonnance.


mercredi 13 août 2008

Publication FIIM - IFPMA : "Des partenariats pour bâtir des sociétés en meilleure santé dans les pays en développement"

Publication de la Fédération Internationale de l'Industrie du Médicaments (FIIM - IFPMA International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations) : Cette publication donne un aperçu des programmes à long terme mis en œuvre par l’industrie pharmaceutique de recherche et ses partenaires pour contribuer à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la santé et améliorer la santé mondiale.
Huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été adoptés en 2000 par 189 États membres des Nations Unies. Certains de ces objectifs ciblent la pauvreté et l’analphabétisme, mais trois d’entre eux concernent spécifiquement la santé : 4) réduire la mortalité infantile, 5) améliorer la santé maternelle et 6) lutter contre le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies.
Améliorer la santé des populations les plus pauvres dans les pays pauvres en ressources constitue, pour notre société, un défi complexe nécessitant une mobilisation des ressources, des capacités et des compétences largement supérieures à celles que le secteur public ou une industrie pourrait mobiliser seul. Les partenariats public-privé sont devenus l’une des caractéristiques du paysage sanitaire dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Devant lutter contre les maladies les plus graves qui sévissent dans le monde, tout en ayant à affronter de lourdes pénuries en tous genres, ces pays nécessitent de très larges interventions dans le domaine de la santé que, comme l’expérience l’a montré, seuls des partenariats multisectoriels sont à même de fournir.
Cette publication présente les programmes de partenariats en fonction de la maladie concernée. Les programmes répertoriés dans les sections sur le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme, les maladies tropicales et les maladies évitables se concentrent sur l’OMD 6. Une section est dévolue aux programmes de santé maternelle et infantile, orientés vers les OMD 4 et 5. Et une autre section est consacrée aux programmes de lutte contre les maladies chroniques.
Celles-ci ne sont pas à proprement parler la priorité des OMD, mais elles constituent un défi croissant en matière de santé pour les pays à revenu intermédiaire, voire pour les pays à faible revenu. Enfin, la section “Autres initiatives en matière de santé” présente des programmes qui ne sont pas axés sur une maladie spécifique... Télécharger le PDF de la Publication sur ifpma.org [128 pages] -

mercredi 6 août 2008

Interpharma : l'industrie pharmaceutique suisse, secteur clé

Bâle, le 9 juillet 2008 - Les exportations de produits pharmaceutiques ont fortement progressé en 2007, atteignant plus de 51 milliards de francs. Elles représentaient ainsi un quart de l'ensemble des exportations de la Suisse. En même temps, l'industrie pharmaceutique est en Suisse un employeur de taille. En 2006, elle employait 34 000 personnes. Cette information et bien d'autres sont contenues dans la 15e édition de l'ouvrage statistique de référence «Le marché du médicament en Suisse». -
Avec plus de 51 milliards de francs d'exportations, le secteur pharmaceutique apporte une contribution considérable à la balance commerciale positive de la Suisse. La Suisse est le pays d'Europe qui affiche le plus gros excédent d'exportations de produits pharmaceutiques. Mais contrairement à l'Irlande qui arrive en deuxième position, la Suisse n'est pas uniquement un important site de production, elle est aussi un centre de recherche marquant.

Extrait [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

Les investissements réalisés en Suisse dans la recherche et le développement par les entreprises pharmaceutiques pratiquant la recherche sont six fois supérieurs à leur chiffre d'affaires. En dépit de la concurrence croissante de pays ayant consenti de forts investissements dans la recherche et le développement au cours des dernières années (en particulier en Asie), la recherche suisse jouit de par le monde d'un degré élevé de considération... lire le communiqué de presse Interpharma - télécharger «Le marché du médicament en Suisse» [PDF, 55 pages] -

jeudi 31 juillet 2008

Rencontres POLEPHARMA : PROcess PHARMA et Le Congrès "Les Enjeux de l'industrie pharmaceutique", 24 et 25 septembre 2008 à Dreux

2008-09-24 - Rencontres POLEPHARMA, Rendez-vous annuel des décideurs de l'industrie pharmaceutique, 2 èvènements sur 2 jours, les 24 et 25 septembre 2008 au Parc des expositions de Dreux :

PROcess PHARMA : 11ème Convention d'Affaires des équipements, procédés et solutions pour l'industrie pharmaceutique. Vous recherchez des compétences particulières ? Venez rencontrer les fournisseurs présents sur les stands de la convention d'affaires, ils sont à votre écoute et sont prêts à répondre à vos problématiques techniques...

...Le Congrès "Les Enjeux de l'industrie pharmaceutique", l'actualité de votre secteur, 6ème édition. Vous êtes à la recherche d'informations, de benchmarking ? Participez à ce congrès d'envergure national pour bénéficier d'expériences concrètes sur des thématiques très variées : Quels sont les atouts/ freins à la compétitivité de la France pour l'industrie pharmaceutique ? Médicaments biotechnologiques, Prévention des risques et impacts environnementaux des médicaments, Comment améliorer la performance industrielle de l'entreprise ?... source : Communiqué de Presse POLEPHARMA -

mercredi 23 juillet 2008

Top Ten des Laboratoires Pharmaceutiques Mondiaux en 2007

source : Tableau intitulé "Les Dix Premiers Groupes Pharmaceutiques Mondiaux en 2007" (1- Pfizer 2- GlaxoSmithKlne (GSK) 3- Novartis 4- Sanofi-Aventis 5- Roche 6- AstraZeneca 7- Johnson & Johnson (JNJ) 8- Merck & Co. 9- Wyeth 10- Eli Lilly, données sectorielles marché mondial industrie pharmaceutique) - En ligne le 23 juillet 2008 sur le site du Leem (Les Entreprises du Médicaments) - d'après IMS Health -

jeudi 17 juillet 2008

G5 : 46 nouvelles molécules et plus de 30 000 emplois équivalents temps plein perdus en Europe en moins de 20 ans...

Lundi 7 Juillet 2008 - 46 nouvelles molécules et plus de 30 000 emplois équivalents temps plein perdus en Europe en moins de 20 ans sous les effets de politiques d´encadrement du médicament - ...A l´heure où la réduction du déficit de la Sécurité Sociale est une priorité reconnue par tous les acteurs, le G5 (Laboratoires Servier, Laboratoires Pierre Fabre, sanofi aventis, Ipsen et le Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies), qui regroupe les plus grands industriels français de la pharmacie, verse au débat une synthèse de travaux internationaux, réalisée par l´Institut d´Economie Industrielle (Idei), dont certains vont à l´encontre de quelques idées reçues. C´est ainsi qu´on découvre que :

- Sur 18 pays européens, la France n´occupe que le 7ème rang en termes de croissance de ses dépenses de santé sur la période 1970-2004, derrière le Portugal, la Belgique, le Luxembourg, l´Espagne, la Norvège et la Suisse

- La part de la dépense pharmaceutique dans la dépense globale de Santé est inférieure en France à ce qu´elle est en Espagne, en Italie, au Portugal, en Belgique, en Grèce ou en Finlande.

- En Europe, les prix du médicament ont évolué au même rythme que ceux des biens de consommation sur les 18 dernières années. Dans le même temps, ils connaissaient aux États-Unis une croissance supérieure de 45%....

[cliquer sur le tableau ci-dessus pour l'agrandir]

...Ce déficit de compétitivité a deux effets pervers sur l´économie et sur l´emploi :
Les délais d´entrée sur le marché sont plus longs dans les pays européens pratiquant une régulation excessive des prix.

Sur la période 1986-2004, la régulation économique du médicament en Europe a fait perdre 1,2% de croissance annuelle de R&D aux firmes européennes, soit l´équivalent potentiel de 46 molécules et plus de 30000 équivalents temps plein.... Lire le Communiqué de Presse du G5 et le Diaporama -

jeudi 10 juillet 2008

Le rôle du médecin dans la sélection des médicaments continue de diminuer en importance, selon IMS Health Canada

MONTRÉAL (Québec) - L’influence des gestionnaires de régimes de médicaments, des nouveaux prescripteurs et des consommateurs est en croissance — Le 17 juin 2008IMS Health Canada vient tout juste de publier son rapport annuel PharmaFocus, examen exhaustif indépendant du marché pharmaceutique canadien qui couvre une vaste gamme de sujets, des politiques jusqu'aux soins de santé, en passant par les projets gouvernementaux de réformes, les enjeux d'ordre réglementaire et commercial et les questions touchant la commercialisation pharmaceutique.

cliquer sur le tableau pour améliorer son affichage

Selon son « échelle de dix points de l'influence des intervenants sur la sélection de produits pharmaceutiques », IMS estime que, à la fin de la période de prévision (2012), l'influence des médecins sur le choix de produits pharmaceutiques sera beaucoup moins importante qu’aujourd’hui. Cette transition s'explique par l’influence de plus en plus marquée d’un certain nombre d'intervenants du domaine des soins de santé... lire le Communiqué de Presse d'IMS Health Canada -

mercredi 2 juillet 2008

Efpia - Contrefaçon de médicaments: les laboratoires européens appellent à la "tolérance zéro"

PARIS (AFP) - 19 juin 2008 — Les laboratoires pharmaceutiques européens ont appelé jeudi à la "tolérance zéro" contre la contrefaçon de médicaments et demandé à l'Union Européenne de prendre des mesures fortes, dont l'interdiction du reconditionnement des comprimés.

"Tolérance zéro! C'est en train de prendre des proportions colossales", a martelé Jean-François Dehecq, président de Sanofi-Aventis et vice-président de l'Efpia (European federation of pharmaceutical industries and associations), au cours d'une conférence de presse organisée à l'occasion de l'assemblée annuelle de la fédération.

M. Dehecq a rappelé que la contrefaçon de médicaments dans le monde représentait un chiffre d'affaires de 4,5 milliards d'euros, soit "10% des médicaments qui circulent" sur la planète.

"4,081 milliards de boîtes de médicaments contrefaits ont été saisies aux frontières de l'Europe en 2007", a-t-il ajouté, soulignant "l'urgence" de la situation... suite sur le site de l'AFP - PDF du communiqué de presse en anglais sur efpia.org "Pharma leaders in Paris call for strong EU measures to combat counterfeit medicines"-

mercredi 25 juin 2008

Le recours des laboratoires pharmaceutiques à « l’homme virtuel » pour accroitre leur innovation et endiguer la baisse de leurs revenus, étude PwC

24 juin 2008 - D’ici 2020 la durée des processus R&D pourra être réduite de 2/3, les taux de succès pourront augmenter de façon spectaculaire et le coût des essais cliniques pourra être réduit de façon significative, selon l’étude publiée par PricewaterhouseCoopers «Pharma 2020: Virtual R&D, which path will you take? ». Les nouvelles technologies créeront une meilleure connaissance des mécanismes biologiques des maladies et l’évolution de « l’homme virtuel » permettant aux chercheurs de prévoir les effets des nouveaux médicaments en cours de développement avant même que ceux-ci ne soient testés sur l’être humain. Ce phénomène combiné à l’évolution actuelle de l’environnement réglementaire et socio politique permettra à l’industrie pharmaceutique de faire face à un des défis majeurs des dix prochaines années.

Une industrie pharmaceutique très affaiblie à court terme par l’expiration de nombreux brevets

Comme cela a été souligné dans la précédente étude de PricewaterhouseCoopers « Pharma 2020 – The vision », l’industrie pharmaceutique est parvenue à un point pivot de son évolution, principalement en matière de R&D. De nombreux brevets de médicaments lancés dans les années 1990 vont expirer dans les années à venir, laissant l’industrie pharmaceutique très affaiblie et seuls 4 des 10 premiers laboratoires disposent de produits en cours de développement pour combler la baisse de chiffre d’affaire...

mercredi 18 juin 2008

BIOTECHNICA 2008 : prêt à devenir un évènement annuel

June 17, 2008 - En octobre prochain, BIOTECHNICA 2008 bénéficiera d'un certain nombre de modifications et de nouvelles attractions. Stephan Ph. Kühne, membre du Conseil de Direction de Deutsche Messe AG, organisateur du Salon, promet: "L'évènement 2008 sera davantage axé sur l'actualité; il offrira plus de variété et de valeur que jamais." Le premier salon de biotechnologie en Europe est en cours de relance en tant qu'évènement annuel, après avoir été programmé tous les deux ans depuis 1991. "Nous introduisons actuellement un nouveau contenu et de nouvelles caractéristiques passionnantes dans le but d'augmenter le niveau et la qualité, déjà élevés, de cet évènement, " a ajouté Kühne.

Ainsi, BIOTECHNICA se consacrera davantage à la recherche et au développement produit dans tous les domaines de la biotechnologie - de la recherche de base au matériel, en passant par la bioinformatique et aux services, et par les cinq domaines d'application: les produits pharmaceutiques/ médicaux, l'industrie chimique, l'environnement, l'agriculture et l'alimentation. Des applications pionnières seront présentées dans la vaste gamme diversifiée des expositions principales, notamment Beckman Coulter, Boehringer Ingelheim, Carl Zeiss, Eppendorf, le Fraunhofer Institute, Greiner Bio-One, Merck, Mettler-Toledo, New Brunswick Scientific, Olympus, Qiagen, Sarstedt, Sartorius, Sigma-Aldrich et Thermo Fisher Scientific. Diverses expositions conjointes d'Allemagne et d'autres pays dont l'Estonie, la France, le Royaume-Uni, la Corée et l'Autriche, viendront compléter ces expositions. Grâce à la réintroduction du calendrier annuel, BIOTECHNICA sera également en mesure d'accueillir de nouveaux exposants du monde entier et de tous les domaines de la biotechnologie. Cette année, parmi les nouveaux exposants figurent Abbott, Applikon Biotechnology, AXI.TECH Biopharmaceutical Engineering, Getinge Life Science, Hamamatsu Photonics, Siemens et Whatman International Ltd.... lire le communiqué de presse BIOTECHNICA 2008 -

vendredi 30 mai 2008

Etudes de l'Observatoire du LIR , Association de Laboratoires Internationaux de Recherche

27.05.08 [Le Monde] - Les médicaments ont représenté 17 % des dépenses totales d'assurance-maladie en 2007. Bien que les responsables politiques tentent de réduire ce poste de dépense à coups de déremboursement, de compression des prix pour les médicaments innovants et de taxation des dépenses marketing des laboratoires, les Français ont accru leurs dépenses de médicaments remboursables de 4,6 % en 2007. Un peu moins que les autres postes de dépense de l'assurance-maladie (+ 5,5 %)... mais une progression supérieure à celle de 2006 (+ 1,2 % contre + 5,1 % pour l'ensemble des autres postes, hors arrêts de travail) !
Les Français sont soupçonnés depuis longtemps de se laisser aller à une boulimie de médicaments. Mais les études menées depuis trois ans par l'observatoire du LIR, une association qui regroupe les laboratoires pharmaceutiques européens et américains, montrent que les dépenses de médicaments obéissent à des mécaniques qui ont peu à voir avec une mode ou une addiction... lire l'article sur LeMonde.fr -

jeudi 22 mai 2008

AFSSAPS : analyse des ventes de médicaments aux officines et aux hôpitaux en France 1996-2006

19 mai 2008 - L'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) publie son rapport d'analyse des ventes de médicaments aux officines et aux hôpitaux en France de 1996 à 2006.
extrait de l'introduction :"L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), à partir des données sur les médicaments dont elle dispose dans l’exercice de ses missions, élabore chaque année un Tableau de Bord consacré à la présentation et à l’analyse du marché français. Depuis 2005, ce rapport est complété, chaque automne, par une publication synthétique qui a pour objet de diffuser, sous forme de chiffres-clés, les principales données de l’année écoulée..."

Extraits de tableaux (cliquer sur les images pour les agrandir) :

1 - Les 20 produits les plus vendus en officine en 2006 (page 18) :



2 - Les 20 produits les plus vendus à l’hôpital en 2006 (page 19) :



3 - Ventes de Génériques en 2006 : les 20 CA, en officine, les plus importants (page 29) :


jeudi 15 mai 2008

SNITEM et Chaire Essec Santé (CES) : « Think Tank » au service de l’innovation technologique

Le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM) et la Chaire Essec Santé (CES) viennent de signer un accord de partenariat.
Dans le cadre de ce dernier, le Professeur Gérard de Pouvourville, titulaire de la chaire Coanime avec Michel Hannoun un groupe de réflexion baptisé Convergence innovation progrès.
L’objectif de ce « think tank » est d’élaborer un discours à la fois théorique, sociétal, philosophique et économique sur le rôle de l’innovation dans le domaine de la santé et sur l’importance qu’il y a à innover.

Plusieurs réunions vont avoir lieu jusqu’en novembre 2008. Le groupe de réflexion travaillera en toute indépendance et sera composé d’acteurs de la santé issus de différents horizons : professionnels de santé, spécialistes du système de santé, représentants de l’industrie des technologies médicales... lire PDF du Communiqué de Presse SNITEM du 27 mars 2008 -

mercredi 7 mai 2008

L'Europe et l'Industrie Pharmaceutique collaborent pour l'Innovation Médicale

2008-05-05 - L'initiative médicaments innovants (IMI pour Innovative Medicines Initiative) mise en oeuvre le 30 avril vient de lancer son premier appel à propositions. La Commission européenne et la fédération européenne d'associations et d'industries pharmaceutiques (EFPIA) ont uni leurs forces en espérant ramener l'Europe au premier plan de l'innovation médicale.
Au cours des cinq prochaines années, les deux partenaires principaux de l'entreprise conjointe IMI (IMI JU) investiront chacun un milliard d'euros. Un montant initial de 123 millions d'euros sera attribué à des projets de recherche déjà inscrits dans la période de financement de 2008...


Les priorités scientifiques d'IMI déterminées par la Commission européenne et l'EFPIA pour ce premier appel à propositions sont les suivantes:
- améliorer la prédictivité de l'immunogénicité;
- la carcinogenèse non génotoxique;
- les systèmes experts pour la prévision de toxicité in silico;
- la prédictivité améliorée de l'évaluation non clinique de la sécurité;
- la qualification de biomarqueurs de sécurité translationnels;
- le renforcement de la surveillance des bénéfices/dangers de la médecine;
- la recherche sur l'îlot de Langerhans;
- les marqueurs succédanés pour les critères d'évaluation vasculaires;
- la recherche sur la douleur;
- les nouveaux instruments pour le développement de nouvelles thérapies des troubles psychiatriques;
- les troubles neurodégénératifs;
- la compréhension de l'asthme aigu grave;
- l'historique de patients atteints de la bronchopneumopathie chronique obstructive (COPD, chronic obstructive pulmonary disease);
- le réseau européen sur la formation dans le domaine de la recherche médicale;
- le programme de formation sur les sciences sûres pour les médicaments;
- le programme de formation en médecine pharmaceutique;
- le programme de formation pour le développement de médecine intégrée;
- le programme de formation sur la pharmacovigilance...
lire l'article sur CORDIS Nouvelles -

mercredi 30 avril 2008

L'industrie pharmaceutique mondiale lance Global Health Progress pour intensifier les efforts d'amélioration de la santé dans les pays émergents

16 Avril 2008 - Le secteur soutient des centaines de programmes qui viennent en aide à des millions de personnes dans les pays émergents et est à la recherche de nouveaux partenaires.

L'industrie pharmaceutique mondiale a lancé aujourd'hui Global Health Progress, une initiative qui vise à rassembler les entreprises de recherche biopharmaceutique, les leaders et les responsables mondiaux de la santé afin de s'appuyer sur les partenariats existants pour améliorer la santé dans le monde émergent.

En sa qualité de point de ralliement pour l'industrie et ses partenaires, Global Health Progress favorisera les interactions entre le secteur privé, les ONG et les gouvernements en leur permettant de partager leurs recherches et leurs meilleures pratiques, de sensibiliser le public aux défis posés par la santé mondiale et de bâtir des partenariats pour améliorer la santé mondiale...

...Global Health Progress a dévoilé aujourd'hui son site web, www.globalhealthprogress.org, qui héberge une base de données de programmes de santé mondiale conçus par des entreprises de recherche biopharmaceutique, avec notamment des renseignements sur plus de 300 partenaires, 400 programmes et des milliards de dollars investis en continu chaque année dans des produits et heures-personnes. En racontant l'histoire de travailleurs du secteur santé sur le terrain, le site met l'accent sur les organisations et les personnes qui font progresser la santé mondiale... lire l'intégralité du Communiqué de Presse sur PR Newswire France -

mardi 22 avril 2008

Alcimed : ralentissement des acquisitions de molécules issues des biotechnologies faites par les grands laboratoires

Les grands laboratoires ont ralenti leurs acquisitions de molécules issues des biotechnologies
26.03.08 - La fringale des grands laboratoires pharmaceutiques européens et américains pour les molécules des petites entreprises de biotechnologie arriverait-elle à satiété ? Une étude de la société de conseil Alcimed montre que ces achats, grâce auxquels ces grands groupes pallient les carences de leur recherche interne, connaissent un ralentissement.

En 2007, le nombre de transactions a chuté : 50 accords de licence (développement de la molécule sous forme d'essais cliniques complets ou achats de services) ont été signés contre une centaine en 2006 et plus de 125 en 2005... lire la suite de l'article sur Le Monde.fr -

lundi 21 avril 2008

Lyonbiopôle : Organisateur du Premier French American Biotechnology Symposium (FABS) à La Jolla

02/04/2008 - Les pôles de compétitivité français, pilotés par le pôle mondial Lyonbiopôle et l'Office des sciences et technologies de l'Ambassade de France à Los Angeles, ont organisé le 2 avril 2008 le 1er French American Biotechnology Symposium (FABS) au Salk Institute for Biological Studies à La Jolla (Californie, USA). Le thème du symposium est « Nouvelles approches thérapeutiques et vaccinales des maladies infectieuses »... lire le PDF du Communiqué de Presse Lyonbiopôle -

vendredi 18 avril 2008

HOPITAL EXPO-INTERMEDICA 2008, 27 au 30 mai à Paris Expo - Porte de Versailles

Organisé par la Fédération Hospitalière de France et l’association Intermédica, HOPITAL EXPO-INTERMEDICA se tiendra du 27 au 30 mai à Paris Expo - Porte de Versailles – Hall 1 :
Cette édition 2008 sera l’occasion de revenir sur l’actualité du secteur et les grandes évolutions qui bouleversent l’organisation de l’hôpital, et sur la manière de les appréhender au mieux.
Avec la devise « L’hôpital change avec vous ! », le salon entend accompagner les professionnels de santé au changement permanent des établissements de santé publics et privés.
Il proposera notamment d’aborder les thématiques suivantes :
-Les enjeux du développement durable dans le secteur de la santé,
-Le financement et la croissance des partenariats publics-privés,
-Les enjeux et perspectives des métiers de la santé
... lire le PDF du communiqué de presse d'hopitalexpo-intermedica.com -

jeudi 17 avril 2008

Cegedim : Impact limité de la visite médicale sur les dépenses de santé

Selon une étude de Cegedim, l'impact des visiteurs médicaux sur les dépenses de santé est limité.
Les laboratoires pharmaceutiques, qui dépensent 3 milliards d'euros par an pour promouvoir leurs produits auprès de 25 000 médecins, subissent régulièrement les foudres des corps de contrôle de l'Etat et de la Sécurité sociale pour ces visites médicales.

Une étude menée par Cegedim, leader mondial des bases de données médicales, auprès d'un panel de 1 000 médecins, a tenté d'analyser la pression exercée par les laboratoires sur la prescription médicale. L'étude révèle que cette pression tend à se réduire : entre 2005 et 2007, le nombre de visites médicales a chuté de 10 %... lire l'article du Monde du 12 avril 2008 -

mercredi 16 avril 2008

Le SERI, Salon Européen de la Recherche et de l'Innovation à Paris en 2008

Au programme du SERI 2008 (Salon Européen de la Recherche & de l’Innovation, du 5 au 7 juin 2008 à Paris Expo, Porte de Versailles dans le Hall 5) , carrefour de l'information scientifique :
- Innovation et santé,
- Information scientifique et responsabilité sociétale,
- La Finlande, invité d’honneur en 2008.

Dans la Newsletter du SERI vous pouvez lire en janvier 2008 :
- L'INSERM, science, conscience et société,
- Cancer Campus, un pôle d'innovation à visibilité mondiale,
- GENOPOLE 10 ans déjà, Biocluster spécialisé dans le domaine des génosciences et des biotechnologies.

mercredi 9 avril 2008

Vidéos des débats Pharmagora 2008 et premier bilan de la fréquentation en nombre de visiteurs sur sa WebTV

En guise de bilan pour le salon Pharmagora 2008, vous pouvez visiter sa WebTV qui conserve en ligne ses différents débats filmés, dont certaines séquences donnent des chiffres sur la fréquentation et le nombre de visiteurs :
- les pharmaciens doivent-ils craindre ou espérer de l'Europe ? (vidéo = 1 h 03 min)
- Où va la pharmacie à l'heure des grandes remises en cause ? (vidéo = 50 min)
- Le pharmacien accompagnateur des ses patients cancéreux, quelle formation pour demain ? (vidéo = 20 min)
- Médication officinale : Les partenaires et l'aspect économique, (vidéo = 11 min)
- Libre accès du médicament: comment relever le défi ? (vidéo = 54 min)
- Economie et distribution du médicament : quelle issue, quel avenir ? (vidéo = 49 min)
Les séquences vidéos, moins longues, qui donnent une idée de la fréquentation 2008 :
- chiffres du samedi 29 mars 2008 : 10 000 visiteurs soit +10% /Pharmagora 2007 (vidéo = 9 min) ,
- chiffres du dimanche 30 mars 2008 : 12 000 visiteurs, avec une prévision de fréquentation totale Pharmagora 2008 de 30 000 visiteurs (vidéo = 6 min)

vendredi 4 avril 2008

Réorganisation de l'Inserm

27 mars 2008 - La Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et la Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports ont placé comme axe central de la mission confiée à M. André Syrota, Directeur général de l'Inserm en novembre 2007 « la clarification du paysage de la recherche biomédicale française, afin d'atteindre une meilleure efficacité du dispositif et une meilleure lisibilité pour nos concitoyens ». Dans ce cadre, il lui a été demandé de proposer « un schéma d'organisation qui prenne en compte l'objectif de faire de l'Inserm l'acteur institutionnel national de la coordination de l'ensemble des programmes de recherche biomédicale »...

(...)

...Les objectifs à terme de cette nouvelle organisation :

  • Renforcer la visibilité nationale et internationale de la recherche biomédicale française, aujourd'hui très peu lisible pour nos partenaires étrangers, car complexe (nombreux laboratoires avec multiples tutelles),
  • Développer la représentation de la communauté scientifique française au sein des instances européennes d'expertise et d'organisation de la recherche,
  • Renforcer les interactions entre recherche fondamentale et recherche clinique
  • Améliorer les capacités d'innovation, de partenariats et de valorisation,
  • Éviter les duplications de sujets de recherche au sein de structures différentes (Universités, EPST), et à l'inverse ne négliger aucun champ de recherche,
  • Améliorer la réactivité en cas de crise sanitaire par exemple.

jeudi 3 avril 2008

Le SNITEM lance le Club « Regards sur la Santé »

12 mars 2008 - « Regards sur la Santé », club de dirigeants d’entreprises des technologies médicales, lancé par le SNITEM (Syndicat national de l’industrie des technologies médicales), vient de faire ses premiers pas dans l’enceinte des acteurs de la Santé.. Le 4 mars 2008, le premier dîner-débat, autour du thème « Quel avenir pour la santé ? », a réuni plus de 50 dirigeants des principales entreprises issues du monde des technologies médicales et représentants des pouvoirs publics, des institutions de santé et des parlementaires.
Réservé aux Dirigeants des entreprises adhérentes de l’organisation professionnelle, le Club « Regards sur la Santé » a pour vocation de leur donner la possibilité de rencontrer, dans le cadre de dîners débats, des personnalités de l’administration ou du monde politique, décideurs dans le domaine de la santé ou de la protection sociale. Il permet également les échanges et les débats autour d’une thématique exposée par un intervenant reconnu dans ces domaines... télécharger le PDF du communiqué de presse du SNITEM -

samedi 29 mars 2008

Pharmagora 2008 : la 23ème édition au coeur des grands débats

5 mars 2008 – Organisé par le Pôle Santé et Action Sociale de Wolters Kluwer France, Pharmagora - 1er Salon Européen de la pharmacie – tient sa 23ème édition les 29,30 et 31 mars prochain à la Porte de Versailles (Paris Expo).
Cette année, la toute dernière étude IPSOS/Pharmagora (février 2008) menée auprès des pharmaciens sur le libre-accès aux médicaments y sera présentée.
Et le grand public est convié pour la première fois à participer à un Forum unique sur le thème de l’automédication responsable, le samedi 29 mars à 15h00.A Pharmagora, seront abordés tous les débats qui agitent la profession - monopole de la propriété des officines, monopole de la dispensation de tous les médicaments, soumis ou non à prescription obligatoire, passage de certains médicaments devant le comptoir,... - l’actualité professionnelle est particulièrement chargée et tumultueuse pour cette 23ème édition de Pharmagora, qui réunira tous les acteurs afin d'évaluer les enjeux et de faire le point sur chaque dossier.

Un grand débat proposé au grand public : le Forum sur l’automédication responsable.

Les grands débats proposés aux pharmaciens :
- L’Europe,
- L’économie de l’officine,
- La distribution du médicament,
- Le libre-accès au médicament de pharmacie familiale,
- Regards croisés français et pharmaciens sur l’avenir de l’officine,

mercredi 19 mars 2008

PROFESSION: BIO-ENTREPRENEUR : Entreprendre en Biotech Santé

Profession : Bio-Entrepreneur 2008, Entreprendre en Biotech Santé.
Mercredi 19 et Jeudi 20 MARS 2008 :au salon du Medec à Paris (Palais des Congrès, Porte maillot)

Ingénierie de la Santé et Biotech
L’OUVERTURE ET L’INDUSTRIALISATION DES BIOTECHNOLOGIES EN MARCHE

lundi 17 mars 2008

HAS : désormais la procédure de certification de la visite médicale concerne aussi les prestataires

15 février 2008 - La Haute Autorité de Santé [HAS] publie une nouvelle version du référentiel de certification de la visite médicale. La procédure de certification est élargie aux prestataires de visite médicale.
La certification de la visite médicale s’applique désormais aux prestataires de visite médicale. Toute entreprise prestataire de visite médicale devra être certifiée pour ses activités de visite médicale en ville, et devra s’engager contractuellement avec un organisme certificateur avant le 31 décembre 2008... lire le communiqué de presse de l'HAS -

mercredi 12 mars 2008

Harris Interactive France crée un département Santé

Paris, le 26 Février 2008 - Lancement du Département Santé chez Harris Interactive France
...Un département dont l’objectif est de renforcer la présence d’Harris Interactive sur le secteur médical et pharmaceutique, en proposant une gamme d’études dédiées aux différents acteurs du marché :professionnels et institutionnels (médecins généralistes et spécialistes, leader d’opinions,
pharmaciens, autorités de santé,…) ou encore grand public et patients... lire le PDF du communqué de presse d'Harris Interactive France -