Moteur de Recherche dans l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

mercredi 29 septembre 2010

OMS : Forum mondial pour améliorer l’accès aux dispositifs médicaux dans les pays en développement

9 SEPTEMBRE 2010 | BANGKOK | GENÈVE -- Plus de 350 experts de la santé de premier plan, venus de plus d’une centaine de pays, se réunissent le 9 septembre 2010 à un forum de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Bangkok (Thaïlande) afin d’examiner de nouvelles données et de se mettre d’accord pour renforcer l’accès aux dispositifs médicaux essentiels dans les pays en développement.

«Le secteur des dispositifs médicaux réserve à la santé publique beaucoup de promesses, parfois spectaculaires, parfois séduisantes, a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. Les responsables de la santé et les administrateurs d’hôpitaux dans tous les pays, quel que soit le niveau de développement, ont besoin d’orientations. Nous avons aussi organisé ce forum parce que les retombées bénéfiques indiscutables de ces dispositifs sont très inégalement et injustement réparties.»

histoire des dispositifs médicaux source oms 1
histoire des dispositifs médicaux (part. 1)
cliquer sur l'image pour l'agrandir


Types de dispositifs médicaux

On recense aujourd’hui quelque 10 500 types de dispositifs médicaux sur le marché, allant d’équipements thérapeutiques coûteux, à la technologie avancée, comme les accélérateurs linéaires pour traiter le cancer, aux stéthoscopes et autres technologies de base qui aident les médecins et les agents infirmiers dans l’exercice quotidien de leur profession. On y trouve également des dispositifs qui améliorent la vie de millions de personnes: fauteuils roulants, aides auditives, lunettes, stimulateurs cardiaques et prothèses. Une nouvelle étude de l’OMS, Medical devices: managing the mismatch, et une enquête en cours, qui a dressé la cartographie de l’utilisation des dispositifs médicaux dans 140 pays jusqu’à présent, révèlent que de trop nombreuses personnes n’ont toujours pas accès aux bienfaits de ces matériels.

histoire des dispositifs médicaux source oms 2
histoire des dispositifs médicaux (part. 2)
cliquer sur l'image pour l'agrandir


Problèmes d'accès aux dispositifs médicaux

On estime que les revenus des ventes de dispositifs médicaux dans le monde ont atteint environ 210 milliards de dollars US en 2008, dont les quatre cinquièmes proviennent des ventes dans les Amériques et en Europe. L’enquête OMS en cours nous apprend qu’en moyenne une personne sur 64 900 dans les pays à revenu élevé a accès à la tomographie par ordinateur (les scanners), contre seulement une sur 3,5 millions dans les pays à faible revenu. Jusqu’à présent, dix pays ont signalé à l’OMS qu’ils ne disposaient d’aucune unité de radiothérapie, ce qui représente près de 100 millions de personnes sans accès aux traitements contre le cancer.
répartition du marché global des dispositifs médicaux par région ventes 2009 oms
répartition mondiale du marché des dispositifs médicaux (ventes 2009)
cliquer sur l'image pour l'agrandir

L’accessibilité économique pose problème. Dans le monde, les dépenses publiques de santé sont très disparates, allant de largement plus de 7000 dollars US à moins de 10 dollars US par personne et par an. Lorsque les dépenses générales de santé sont faibles, les sommes consacrées aux dispositifs médicaux se réduisent également, ce qui entraîne une insuffisance des investissements pour toutes les formes de dispositifs médicaux: dans certains pays, les pénuries d’aiguilles, de seringues et de matériel de stérilisation font que la proportion d’injections à risque peut atteindre 40%.

Un deuxième problème est que la plupart du matériel médical utilisé dans des situations de limitation des ressources est importé des pays industrialisés ou donné par eux. Nombre de ces dispositifs ne fonctionnent pas correctement.

L’absence de moyens est un troisième problème. Dans de nombreuses régions, les dispositifs ne sont pas pleinement utilisés à cause des aléas de l’alimentation électrique, de la qualité incertaine de l’eau, des pénuries de personnels de santé, des capacités de formation limitées, des difficultés pour se procurer les pièces détachées et de l’insuffisance ou de la médiocrité de l’entretien.

La quatrième difficulté vient de l’inexistence d’un système unique d’appellation, de procédures réglementaires harmonisées et de normes universelles pour les dispositifs médicaux. Ce problème est souvent exacerbé par une gestion inefficace de ces matériels, au niveau du gouvernement comme à celui des établissements de soins.

Pour résoudre le cinquième problème, il faut veiller davantage à ce que l’utilisation soit à la hauteur du potentiel pour améliorer la santé publique. Cela signifie qu’il faut développer l’accès aux dispositifs médicaux essentiels pour dispenser les services de base: matériel de transfusion pour éviter les complications de l’accouchement, machines d’anesthésie, approvisionnement en oxygène et matériel chirurgical de base. Cela implique aussi de relever les nouveaux défis de la santé publique, qui doit notamment faire face à l’augmentation continuelle de la fréquence des maladies chroniques, maladies cardiovasculaires, accidents vasculaires cérébraux, cancers et diabète, en fournissant aux patients les dispositifs leur permettant de contrôler eux-mêmes leur santé... lire tout le communiqué de presse de l'OMS -

mardi 28 septembre 2010

Enquête attractivité et compétitivité de la France [AEC Partners pour le Leem, 2010]

9 septembre 2010 - Une enquête exclusive d’AEC Partners pour le Leem auprès de 73 dirigeants des Entreprises du Médicament pour connaître leur perception de la France comme destination d’investissements.

Les dirigeants internationaux des entreprises du médicament jugent-ils la France attractive pour leurs investissements ? Sur quels critères ? Quelles mesures concrètes permettront à la France de se réindustrialiser et de rester un grand pays du médicament dans les dix ans à venir ?
Enquête «Compétitivité et attractivité de la France»: 5 grands objectifs
Enquête«Compétitivitéet attractivitéde la France»: 5 grands objectifs - LEEM AEC Partners 2010
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Pour répondre à ces questions sur des bases objectives, notamment dans le cadre du CSIS (Conseil Stratégique des Industries de Santé), le Leem a demandé, en 2009, à AEC Partners de conduire une enquête, la première en France, auprès des grands groupes industriels du médicament. Cette enquête qualitative a été menée à partir d’entretiens avec 73 dirigeants internationaux d’entreprises du médicament sur plusieurs continents, pour connaître leur perception de la France comme destination d’investissements. Les dirigeants interrogés appartenaient à 19 laboratoires majeurs, représentant plus des deux tiers du marché français.

Les critères et facteurs de décision d’investissement des industriels

Les critères et facteursde décision d’investissement des industriels - étude Leem Aec Partners 2010
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Les résultats qualitatifs, présentés aujourd’hui, dressent un tableau encourageant, révélateur des défis à relever :
  • 1er enseignement de l’enquête : La France reste un marché en restructuration relativement attractif et lisible
[…]
  • 2e enseignement : Une tradition industrielle de grande qualité, qui fait cependant l’objet d’une perception contrastée de l’environnement social et qui doit prendre le virage des nouvelles technologies
[…]
  • 3e enseignement : Un environnement de la R&D académique très performant, au potentiel sous exploité, où la coopération et les partenariats s’imposent
[…]
  • 4e enseignement : La perception positive d’un environnement politique qui s’est inscrit dans le dialogue et la concertation
[…]
Recommandations concrètes du LEEM tirées de ce travail

Recommandations concrètes du LEEM tirées de ce travail Leem Aec Partners 2010
cliquer sur l'image pour l'agrandir

L’industrie de santé, un secteur stratégique

« L’attractivité ne se découpe pas, souligne Christian LAJOUX, Président du Leem. La France est un grand pays des sciences du vivant, un grand pays du médicament. Elle est l’un des tout premiers exportateurs européens de médicaments, depuis des années, avec un excédent commercial de près de 7 milliards d’euros en 2009, ce qui en fait le 4ème contributeur de la balance française des paiements. L’industrie du médicament est en pleine mutation : ses produits, ses méthodes de recherche, l’organisation des entreprises, sa géographie.

Recommandations concrètes du LEEM tirées de ce travail

Recommandations concrètes du LEEM tirées de ce travail - étude Leem Aec Partners 2010
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Pour réussir cette mutation, la France doit transformer ses atouts en avantages compétitifs et notamment maintenir la lisibilité et la visibilité de la régulation du marché. Les Pouvoirs Publics l’ont compris ; l’industrie doit, pour sa part, tenir ses engagements et permettre à ce secteur d’en conforter son caractère stratégique au même titre que l’énergie, les transports ou la maîtrise de l’espace. Ma conviction est que nous avons le devoir de maintenir notre rang mondial et de le faire fructifier. »...lire tout le résumé du Leem - communiqué de presse du Leem -
- [PDF, 56 pages] L’ATTRACTIVITE ET LA COMPETITIVITE DE LA FRANCE : ENQUETE DU LEEM AUPRES DES INDUSTRIES DE SANTE - [PDF, 12 pages] Présentation de l'étude par François Sarkozy - Vidéos de la présentation de l'enquête "attractivité et compétitivité de la France" -

vendredi 24 septembre 2010

MipTec Drug Discovery Conference & Exhibition, du 21 au 24 septembre 2010 à Bâle en Suisse

MipTec21 septembre 2010 - L’élite mondiale des sciences de la vie se réunit au MipTec - Du 21 au 24 septembre 2010, Bâle sera le lieu de rendez-vous international des sciences de la vie. Sous l’égide de la «Basel Life Sciences Week 2010», cinq événements incontournables associant pharmacie, chimie et biotechnologie se dérouleront en même temps à la Foire de Bâle. L’un d’eux, le MipTec Drug Discovery Conference & Exhibition, organisé par Congrex Schweiz, est un événement innovant et majeur des sciences de la vie au niveau mondial.

MipTec – l’histoire d’un succès
Fort de sa reconnaissance internationale, le congrès MipTec s’attache à développer la conscience de l’interconnexion qui existe entre la science appliquée et la recherche sur les médicaments. Avec son programme scientifique à la pointe de l’actualité, le MipTec offre aux spécialistes comme aux profanes une plateforme idéale pour se faire une idée complète des derniers développements dans les différents secteurs de la recherche et sur les marchés. Quelque 3000 participants sont attendus pour ce congrès majeur.

Chaque jour, un «Speaker Highlight»
Le comité organisateur a su convaincre des personnalités de rénommée mondiale d’intervenir lors des conférences plénières du MipTec Drug Discovery Conference...

[...]

...Sessions scientifiques
En parallèle, la commission scientifique a élaboré un programme d’excellence et invité des conférenciers actifs au sein de sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques leaders dans le monde ou d’instituts universitaires de renommée internationale. Les sessions porteront sur les thèmes suivants : Drug Discovery Technologies, Targets and Tools, Chemical Space, Structural and Computational Drug Discovery, Biopharmaceuticals et Translational Science. Au terme des présentations, les professeurs d'université et représentants de l'industrie seront disponibles pour des entretiens personnels.
Trouver les meilleurs employeurs – Saisir les chances de carrière... lire tout le PDF du communiqué de presse MipTec -

jeudi 23 septembre 2010

Polepharma meetings : 22 et 23 septembre 2010 au Parc des expositions de Dreux

Polepharma 2010Polepharma meetings, le rendez-vous annuel des décideurs de l’industrie pharmaceutique se tient les 22 et 23 septembre au Parc des expositions de Dreux.
Au programme : le congrès national le 22 sur le thème : « Dans un contexte de mutations de l’industrie pharmaceutique, pourquoi et comment produire en France ? ». Parmi les intervenants : Regis Martin, président des opérations, Famar ; Bo Hilligsoe, directeur général de Lundbeck Elaiapharm, François Sarkozy, associé, AEC partners ; Philippe Lamoureux, Directeur général du LEEM, Francis Carré, Directeur général, Sanofi Chimie… Et le 23, la convention d’affaires avec la présence d’acteurs de Polepharma, le cluster national de la production pharmaceutique.
Programme préliminaire :
Polepharma 2010 programme préliminaire
cliquer sur l'image pour l'agrandir
source : Polepharma -

jeudi 16 septembre 2010

Russie : 81 millions d'euros pour l'industrie pharmaceutique russe en 2011

drapeau fédération de russieMOSCOU, 29 juillet 2010 - En 2011, le gouvernement russe débloquera 3,23 milliards de roubles (81 millions d'euros) pour soutenir l'industrie pharmaceutique nationale, a annoncé le premier ministre russe Vladimir Poutine lors d'une réunion du gouvernement.

"3,23 milliards de roubles seront alloués à l'industrie pharmaceutique", a indiqué le chef du gouvernement.

L'industrie pharmaceutique fait partie des priorités de la modernisation de l'économie russe, définies il y a près d'un an par le président russe Dmitri Medvedev. L'efficacité énergétique, les technologies informatiques et le nucléaire figurent également sur la liste des priorités.
source : RIA Novosti -

mardi 14 septembre 2010

Top 30 mondial des fabricants de dispositifs médicaux [documents OMS 2010, d'après les CA 2008]

Classement des trente premiers fabricants de dispositifs médicaux dans le monde, d'après un document de l'Organisation Mondiale de la Santé (chiffres d'affaires [CA] 2008 tirés des rapports annuels des laboratoires cités) :

Top 30 mondial des fabricants de dispositifs médicaux - medical devices - [documents OMS 2010, d'après CA 2008]cliquer sur l'image pour l'agrandir

(1- Johnson & Johnson, United States [USA], 23 225 US$ millions [Sales revenue US$ (millions)], 2- GE Healthcare, [USA], 17 392 US$ millions, 3- Siemens Healthcare, Germany, 15 526 US$ millions, 4- Medtronic, [USA], 13 515 US$ millions, 5- Baxter International, [USA], 12 400 US$ millions, 6- Covidien, Ireland, 9910 US$ millions, 7- Philips Healthcare, Netherlands, 9227 US$ millions, 8- Boston Scientific, [USA], 8050 US$ millions, 9- Becton Dickinson, [USA], 7156 US$ millions, 10- Stryker, [USA], 6718 US$ millions, 11-B. Braun, Germany 5263 US$ millions , 12- Cardinal Health, Ireland, 4600 US$ millions, 13- St. Jude Medical, [USA], 4363 US$ millions, 14- 3M Health Care,[USA], 4293 US$ millions, 15- Zimmer, [USA], 4121 US$ millions, 16- Olympus, Japan, 3920 US$ millions, 17- Smith & Nephew, [USA], 3801 US$ millions, 18- Hospira, [USA], 3620 US$ millions, 19- Terumo, Japan, 3400 US$ millions, 20- Danaher Corporation, [USA], 3227 US$ millions, 21- Synthes, [USA], 3206 US$ millions, 22- Beckman Coulter, [USA], 3099 US$ millions, 23- Alcon, Switzerland, 2881 US$ millions, 24- Fresenius Medical Care, Germany, 2875 US$ millions, 25- C.R. Bard, [USA], 2452 US$ millions, 26- Abbott, [USA], 2241 US$ millions, 27- Dentsply, [USA], 2194 US$ millions, 28- Varian Medical, [USA], 2070 US$ millions, 29- Biomet, [USA], 2135 US$ millions, 30- Dräger, Germany, 1729 US$ millions)

jeudi 9 septembre 2010

« European Pharma Licensing Group » les 23 et 24 septembre 2010 à Vienne, en Autriche

European Pharma Licensing Group  conférence 23 et 24 septembre 2010 Vienne, AutricheLa prochaine conférence du « European Pharma Licensing Group » se tiendra les 23 et 24 septembre 2010 à Vienne, en Autriche. Parmi les sujets abordés, les médicaments à destination des pays en voie de développement.

Programme

23 septembre 2010 :
  • The Biologics Revolution – the Vaccine Boom
  • Pharma Looking Inwards and Outwards
  • Anti-infectives - Africa and Emerging Markets
  • Medicines for Third World Diseases
  • Partnering with a not-for-profit organisation to develop drugs for neglected diseases
  • Anti-infectives - New approaches to an old problem
  • Mission National Cancer Coalition

24 septembre 2010 :
  • Business Development in CEE countries (& The Baltics)
  • Healthcare in Emerging Markets
  • R&D in Developing Countries
  • Biosimilars
  • Big Pharma Finally Warms to Generic Pariahs

Workshops :
  • Local Industry—Local Licensing in Austria
  • Cultural Issues in Negotiation
  • Strategies at the Edge of Patent Life
  • Changing Landscapes in Drug Delivery
  • Sources of Funding
  • Partnering Communications - How to Approach a Partner
  • Partnering Trends in Europe
  • European Commission Enquiry
  • Deal Values

source : European Pharma Licensing Group - Programme [PDF] -

mardi 7 septembre 2010

Les 200 organisations les plus actives dans la recherche médicale au niveau mondial

Biotech Science NewsBiotech Science News publie le classement des 200 centres de recherche médicale et des sciences de la vie les plus actifs dans le monde. Les scores sont établis en fonction des interventions en congrès, des posters, des publications dans les revues, de l'activité dans les essais cliniques, etc... Les chercheurs et responsables des centres de recherche peuvent se connecter pour améliorer ce classement. La mise à jour de cette liste est hebdomadaire.

extrait : Top 50 mondial "Most Active Organizations" (in the Life Science community),du 7 septembre 2010 :

extrait des Les 200 organisations  les plus actives dans la recherche médicale au niveau mondial, Biotech Science News, 7 septembre 2010
extrait : Les cinquante organisations les plus actives dans la recherche médicale mondiale
[cliquer sur l'image pour l'agrandir]



Cette semaine (07/09/10), voici le top ten :
1 - University of California, 2- Harvard University, 3- Mayo Clinic, 4- National Institutes of Health., 5- M. D. Anderson Cancer Center, 6- Stanford University, 7- Washington University in St. Louis, 8- Cleveland Clinic, 9- Duke University, 10- Pennsylvania State University


La france dans le classement du 7 septembre 2010 :
46- Institut Pasteur,
61- CNRS,
69- INSERM,
106- Institut Curie,
188- Sanofi Aventis

Les laboratoires pharmaceutiques dans le classement du 7 septembre 2010 :
12- Pfizer Corp.,
16- Merck & Co.,
18- Novartis Pharmaceuticals,
22- AstraZeneca,
30- Genentech (Roche),
35- Wyeth BioPharma (Pfizer),
39- GlaxoSmithKline,
40- Eli Lilly & Co,
41- Roche AG,
44- Amgen,
45- Johnson & Johnson,
48- Bristol-Myers Squibb,
53- Abbott Laboratories,
88- Bayer AG,
94- Schering Plough (Merck & Co.),
98- Biogen Idec,
105- MedImmune (AstraZeneca),
111- Boehringer Ingelheim,
123- Novo Nordisk,
134- Genzyme Corp.,
135- Centocor (Johnson & Johnson),
162- Millennium Pharmaceuticals (Takeda),
164- Vertex Pharmaceuticals,
165- Pfizer Inc.,
183- Invitrogen (Life Technologies),
187- Thermo Fisher Scientific,
188- Sanofi Aventis,
192- Sentry Logistic Solutions, Inc.,
195- Baxter AG

source : Most Active Organizations (Biotech Science News, 7 sept. 2010)explication de la méthode de classement [How We Rank (Accomplishment Scores / Popularity Scores)] -

jeudi 2 septembre 2010

BioPharm America 2010 , du 15 au 17 septembre 2010, à Boston, MA, USA

BioPharm America 2010August 23, 2010 - CARLSBAD, Californie et BOSTON - Le Groupe EBD a annoncé aujourd'hui des faits marquants supplémentaires qui seront présentés à la conférence de partenariat BioPharm America™, qui se tiendra du 15 au 17 septembre 2010 au Marriott Boston Copley Place. À chaque séance, les plus grands leaders de l'industrie, venus des quatre coins du monde, examineront les tendances actuelles et les stratégies clés qui permettront d'établir des partenariats solides et feront part de leurs vues à ce sujet. Dans sa troisième année, BioPharm America est désormais un pôle central pour les entreprises américaines et internationales spécialisées dans les sciences de la vie qui désirent développer des partenariats qui seront à l'origine des innovations médicales de demain.

Cette année, cette manifestation présente une filière Développement commercial et stratégie où certains des plus grands acteurs du secteur biotechnologique et leaders d'opinion scientifique examineront les enjeux majeurs, les nouvelles orientations commerciales et les tendances directrices à la base de la prise de décision stratégique :

  • Promouvoir la médecine personnalisée : le nouveau modèle opérationnel parmi les prescripteurs, diagnostiqueurs, techniciens médicaux et souscripteurs

Il est évident que le secteur de la santé a recours de plus en plus à des pratiques de médecine personnalisée. L'année dernière, un seul article de l'American Society of Clinical Oncology a permis de doubler le nombre de tests KRAS pratiquement du jour au lendemain. À peine une année plus tard, la fréquence des tests KRAS chez les patients souffrant de cancer colono-rectal et de cancer du poumon est à près de 100 pour cent dans les grands centres anticancéreux aux États-Unis et en Europe. Compte tenu de cette évolution rapide dans le secteur de la santé, comment doivent se positionner les sociétés biomédicales pour être efficaces dans le domaine de la médecine personnalisée ? ...

[...]

  • Entrepreneurs en série : qu'est-ce qui les fait récidiver, encore et toujours ?

Cette séance étudiera de près les entrepreneurs expérimentés. Qu'est-ce qui les motive et pourquoi sélectionnent-ils leurs projets ? Quelles ont été leurs décisions les meilleures/pires, les plus faciles/difficiles en tant que PDG ? Pourquoi certaines de leurs transactions ont réussi et d'autres échoué ?...

[...]

  • Accès à l'innovation : dissection de l'intérêt renouvelé des grandes sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques dans les transactions de stade précoce

Les sociétés pharmaceutiques se fient de plus en plus à la recherche externe pour remplir leurs pipelines. Cette séance examinera la démarche stratégique adoptée par les entreprises pharmaceutiques et les grandes sociétés biotechnologiques pour accéder à l'innovation à l'avenir, y compris une augmentation de l'activité liée aux opérations de stade précoce...

[...]

  • Modèle minimaliste ou traditionnel : quelle est la bonne formule pour réussir ?

Cette séance explorera les options permettant de constituer une société biotechnologique dans l'environnement financier d'aujourd'hui. Est-il préférable d'adopter une attitude « minimaliste » pour mieux cerner ses priorités et être plus productif, tout en réduisant son profil de risque ? Ou vaut-il mieux investir à grande échelle dans un pipeline et une infrastructure plus larges, afin de minimiser le risque associé à l'échec d'un produit unitaire ?...

Programme BioPharm America 2010 (en anglais)

...Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence... lire tout le communiqué du Groupe EBD en français - version du communiqué de presse du Groupe EBD en anglais -